Choix du tracé : explications du STIF

Suite au choix de la station intermédiaire du tracé de prolongement de la ligne 1, le STIF (Syndicat des Transports d’Ile de France) a organisé dans ses locaux une rencontre avec notre association ainsi que d’autres associations concernées par le projet : l’Association du Plateau (Fontenay), l’AMUTC et l’ADUTEC de Montreuil et l’AUT – FNAUT IDF, le 15 novembre 2016.

Vous trouverez ci-après le compte-rendu de cette réunion.

Par ailleurs, le STIF vient d’envoyer une newsletter à toutes les personnes ayant répondu à la concertation publique de fin 2014 et ayant donné leurs adresses-mail.

Cette newsletter est consultable sur http://www.val-de-fontenay.metro-ligne1.fr/download/lettres_d_informations/Prolongement-ligne1-val-de-fontenay_Lettre-information-n1.pdf

Pour notre association, l’enjeu est dorénavant de faire accélérer le calendrier pour que la correspondance avec la ligne 15 Est (Grand Paris) à Val de Fontenay soit effective dès 2025.

Le 24 novembre, nous avons contacté le STIF en insistant sur l’urgence de commencer les études environnementales indispensables avant l’Enquête publique.

Dans un courriel du 05/12/2016, le directeur adjoint des projets d’investissements du STIF nous « assure de sa pleine mobilisation pour faire aboutir les études nécessaires pour la constitution du dossier d’enquête publique et engager l’enquête. Celle-ci sera à mon sens déterminante pour que l’opération soit bien inscrite au CPER à venir. »

 


Compte-rendu de la réunion du 15 novembre 2016:

Présents / Diffusion :

REPRESENTANT STRUCTURE
BROSSIER Jean-Louis Association Fontenay Plateau
MARION Frédéric AMUTC
SCORNAUX Jacques AUT-IDF
FABRE Alain ADUTEC
GOBITZ Bernard Association Métro Rigollots Val de Fontenay
ABRAHAM Monique Association Métro Rigollots Val de Fontenay
ABRAHAM Bernard Association Métro Rigollots Val de Fontenay
MARI Gérard Association Fontenay Plateau
MICHON Murielle Appel pour Fontenay
GIRARD Denis RATP
CHALENCON Franck RATP
DUCROS Delphine RATP
BELOW Zelda RATP
DENIAU Christophe STIF
FOLLIOT Mickael STIF
DESCOS Anne STIF
DUMONT Séverine STIF
  • PREAMBULE

Lors de la commission de suivi du 19 octobre 2016 réunissant les élus des collectivités (villes, EPT et départements), les financeurs (Etat et Région) et les maitres d’ouvrage (STIF et RATP), le STIF a décidé la poursuite des études du prolongement de la ligne 1 à Val de Fontenay sur la base d’un seul tracé, passant par la station intermédiaire Grands Pêchers.

L’objectif de cette réunion est d’informer les associations du territoire sur le choix de ce tracé.

1.      Présentation des études portant sur le choix du tracé

Pour rappel, le Conseil du STIF du 8 juillet 2015 a approuvé le bilan de la concertation et décidé d’approfondir les études de faisabilité du tracé 1 passant par la station intermédiaire Grands Pêchers et le tracé alternatif passant par le secteur de Verdun et permettant un terminus à Val de Fontenay Est.

Le Conseil du STIF du 8 octobre 2015 a approuvé la convention de financement relative à la réalisation des études de Schéma de Principe, du dossier d’enquête publique ainsi que la conduite de l’enquête publique.

Les études permettant le choix de la station intermédiaire, ont été menées par le STIF, la RATP et l’Institut d’Aménagement et d’Urbanisme (IAU). Elles ont porté sur 3 volets :

 

1° Aspects socio-économiques

  • Sur les aspects sociaux économiques le secteur de Grands Pêchers se démarque du secteur de Verdun sur quelques points (densité de population, mixité du tissu urbain, opportunité de densification, équipements publics…) avec un plus grand dynamisme apparent et une plus grande fragilité sociale (emploi, taux de motorisation)

2° Aspects prévision de trafic et temps de parcours

  • Aujourd’hui, les temps de parcours depuis le secteur Grands Pêchers pour se rendre à Val de Fontenay sont plus importants que ceux depuis le secteur Verdun. La réalisation d’une station sur le secteur de Grands Pêchers permet donc d’obtenir des gains de temps plus importants que pour le secteur Verdun.
  • Quel que soit le modèle de trafic utilisé, STIF ou RATP (tenant compte des développements et projets de transports à venir), la fréquentation est légèrement supérieure pour la station Grands Pêchers (2500-2800 utilisateurs) par rapport à la station Verdun (2200-2500 utilisateurs).
  • Les stations Grands Pêchers et Verdun sont toutes deux localisées sur le point culminant de la butte de Fontenay-sous-Bois. Mais, les pentes des coteaux de la butte de Fontenay-sous-Bois sont assez prononcées et se resserrent sur le périmètre de desserte de Verdun, limitant l’attractivité de la station sur ce secteur.
  • 600 m de distance séparent Grands Pêchers et Verdun, soit environ 7 minutes pour un piéton.
  • Une partie de la population du secteur de Verdun se situe déjà dans le périmètre de desserte existant de Val de Fontenay (RER A et RER E).

3° Aspects techniques

Le STIF et la RATP ont recherché à travers leurs études complémentaires à minimiser les impacts du tracé Verdun sur le secteur, plus contraint par nature du fait d’une intégration dans l’environnement viaire et urbain. Il ressort des études techniques et des analyses des mobilités et du contexte urbain, que le tracé Verdun est plus complexe à réaliser de part la nature des sols rencontrées et les profondeurs recherchées, avec des impacts (même minimisés) forts sur le bâti et sur le réseau viaire (avenue du Maréchal Joffre impactée durant toute la durée des travaux, et avenue Victor Hugo selon les scénarios étudiés).

Les durées associées aux travaux sur le secteur Verdun, sont sensiblement allongées du fait de contraintes géotechniques.

Conclusion :

Le STIF après consultation des trois maires et élus concernés (COSU du 19/10/2016) a décidé de poursuivre les études du schéma de principe et d’élaboration du dossier d’enquête publique sur la base d’un seul tracé avec la station intermédiaire desservant Grands Pêchers.

Une prochaine lettre d’information sur le choix du tracé doit être publiée début décembre 2016 sur le territoire.

2.      Echanges

  • Pourquoi la boite de la station à Grands Pêchers n’est-elle pas uniquement sur l’espace vert et pourquoi empiète-t-elle sur les parties bâties ?

Pour réaliser la station Grands Pêchers, il est nécessaire d’acheminer le matériel et d’évacuer les déblais via le boulevard Théophile Sueur, la rue Lénain de Tillemont étant trop étroite. La rotation des camions de chantier nécessite l’acquisition d’un certain nombre de parcelles.

Le positionnement de la station au droit du boulevard permet par ailleurs de créer un accès principal au plus près des habitations et activités du quartier (optimisation des temps d’accès aux quais).

  • Quel devenir par la suite de l’espace vert au niveau de Grands Pêchers? Cela pourrait servir pour les bus ?

Tout projet au dessus de la station est du ressort de la collectivité.

Concernant les bus, une restructuration du réseau bus à l’échelle du territoire impacté par le prolongement de la ligne 1 sera prévue un an avant la mise en service de la ligne 1 afin d’optimiser les lignes existantes, de favoriser le rabattement et d’optimiser les temps de parcours. Par ailleurs, le STIF travaille au quotidien, notamment avec les collectivités et la RATP sur les améliorations pouvant être apportées au fonctionnement et à l’offre bus.

  • Pourquoi les stations Verdun sont-elle si profondes ?

Sur ce secteur, les couches géologiques stables sont relativement profondes. De plus, la station est relativement profonde compte tenu du relief.

  • Comment est pris en compte le Tram 1 ?

Le Tram 1 est pris comme une donnée d’entrée dans les modèles de prévision de trafic et ne remet pas en cause l’intérêt du prolongement de la ligne 1. Le Tram1 est moins capacitaire que la ligne 1 et n’a pas la même vocation de desserte (ligne en rocade vs. ligne radiale). Son tracé est situé à plus de 500 mètres de la station Grands Pêchers.

  • Quelles sont les prochaines étapes pour le prolongement du Métro ligne 1 ?

Le STIF et RATP peuvent désormais poursuivre les études de schéma de principe et élaborer le dossier d’enquête publique (études circulation, études environnementales, etc.). L’enquête publique pourrait avoir lieu en 2018. A l’issue de l’enquête publique, la déclaration d’utilité publique (DUP) est donnée par le Préfet. S’ensuivent des études approfondies dites d’Avant Projet dans lesquelles le coût du projet est définitivement arrêté et permet d’élaborer le protocole de financement.

  • Comment sera financé le projet ?

Les financements sont inscrits dans des documents contractuels appelés Contrat Plan Etat-Région (CPER) qui ont des durées de 5 ans.

  • Qu’en est-il du choix de la position de Rigollots ?

L’emplacement de la station Rigollots est en cours d’études. Dans le dossier d’enquête publique, une seule solution sera proposée. Ce choix sera effectué en concertation avec les collectivités concernées.

  • Qu’en est-il du chantier dans le bois de Vincennes ? Quelle est l’emprise concernée ?

Le prolongement du Métro 1 engendre la nécessité d’avoir une emprise chantier dans le bois de Vincennes tel que présenté lors de la concertation (emprise d’environ 2 ha). Le service des espaces verts de la ville de Paris a été associé aux études et le sera dans le cadre de l’étude d’impact du dossier d’enquête publique pour lequel des études environnementales seront conduites.

  • Qu’en est-il du terminus à Val de Fontenay?

Une étude, pilotée par le STIF,  est en cours concernant l’ensemble du pôle Val de Fontenay. Une concertation est envisagée début 2017.

Concernant la ligne 1, la station sera côte à côte de celle de la ligne 15 avec une salle d’échanges commune.

  • Quelle place sera accordée aux vélos au niveau des stations de la ligne 1 ?

Chaque station sera assortie d’espace véligo pour le stationnement des vélos.

(http://www.stif.info/espace-veligo.html)

  • Quelle sera l’accessibilité des stations ?

Les 3 nouvelles stations du prolongement du Métro seront accessibles.

 

Fin du compte-rendu.

 

 

 

 

 

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *